Tu es rédacteur web, développeur, traducteur, business coach  … 

En tant que freelance ou entrepreneur, la recherche de nouveaux clients, c’est un peu le nerf de la guerre.

Outre le fait de leur prouver notre expertise, c’est surtout la confiance qui va être un levier décisif pour conclure une collaboration.

Les témoignages clients sont considérés comme les plus grandes marques de confiance sur un site web.

Récolter et partager des témoignages clients est donc le meilleur moyen de promouvoir son offre et ses services. 

Les témoignages clients sur un site web, sont considérés comme des preuves sociales, au même titre qu’une interview dans un média ou podcast connu.

Un prospect qui lit un témoignage client, disant que grâce à ton service ou ta formation une personne à réussi à atteindre ses objectifs ou résoudre un problème douloureux, est très vendeur.

 

Un témoignage client est une formidable publicité … d’autant plus qu’elle est gratuite !

1. Comment demander un témoignage à ses clients ?

Je sais ce que tu vas me dire “ Je suis d’accord avec toi Lucile, mais comment je fais pour demander un témoignage ? Je ne suis pas très à l’aise … Je ne veux pas déranger”

Dis-toi une bonne chose, si tu ne demandes pas, alors ton client n’y pensera jamais car il a d’autres préoccupations. 

C’est à toi de donner une bonne raison de le faire et de lui mâcher le travail.

Pour cela, il existe plusieurs manières de demander ou d’orienter ton client à te laisser un témoignage client.

L’email :

C’est le plus classique, surtout si tu vends tes services en BtoB.

Tu as terminé ton travail avec lui, il est plutôt content alors n’attend pas.

Demande lui simplement : 

“ Bonjour X, Je suis très heureuse que ton projet soit enfin finalisé.

Je voulais te dire que j’avais vraiment apprécié notre collaboration…”

 

Option 1:

“Pourrais-tu avoir la gentillesse de me laisser un témoignage client sur mon Google my business ?

Voici le lien … Cela m’aidera beaucoup, je compte sur toi. Merci “

 

Option 2:

“Je suis en train de refaire un point sur mon site web et je voudrais mettre en valeur notre projet.

Aussi, j’aurais besoin de ton retour sous forme d’un témoignage client.

Bien sûr, je ferai un lien vers ton site web, cela sera un plus pour ton référencement.

 

Dans l’attente de ton retour. “

 

Le questionnaire de satisfaction

Le questionnaire est un formidable outil de satisfaction.

 

Si tu vends des formations, le questionnaire peut être directement inclus dans la dernière étape de ta formation:

Module final: “Votre avis m’intéresse “

Cela permet directement d’automatiser le témoignage client.

Note, que personne n’aime remplir un questionnaire et qu’il est judicieux que cette étape soit simple et rapide.

 

2. Comment obtenir un témoignage vidéo

Il n’y a rien de plus puissant qu’un témoignage vidéo.

Mais c’est aussi et souvent le témoignage client le plus compliqué à obtenir.

Alors, mise bien sur la notion de visibilité que cela apportera à ton client via un échange gagnant/gagnant.

Tu peux par exemple, utiliser le questionnaire pour proposer à ceux qui le veulent de faire un témoignage client vidéo.

Et en échange, tu partageras ce témoignage sur ton groupe facebook ou ta chaine Youtube avec un lien vers le service de ton client.

Ce sera pour lui, l’occasion de toucher ta communauté.

Un témoignage vidéo de qualité ne doit pas durer plus de 3 minutes.

Au-delà personne ne regardera ta vidéo parce que …. Soyons honnête…on n’a pas que ça à faire.

Aussi pour être rapide et concis, il est judicieux de poser les bonnes questions.

3. Quelles sont les bonnes questions d’un témoignage client réussi

Pour récolter ton témoignage vidéo, je te conseille de le faire sous un format interview avec le logiciel ZOOM.

J’ai créé un tuto vidéo très facile que tu peux consulter ici (lien vidéo zoom).

Lorsque tu seras en face à face avec ton client sur ZOOM, explique-lui en amont comment va se dérouler le témoignage vidéo (tu verras que je t’ai tout décortiqué dans la vidéo tuto).

 

Voici les 6 questions que tu peux poser à ton client :

1) Présente-toi et dis-nous à quelle étape tu en étais dans la réalisation de ton projet ?

2) Avant de faire appel à mes services, as-tu eu des hésitations ?

3) Quel résultat as-tu obtenu ?

4) Qu’est-ce que tu as le plus aimé dans notre collaboration ?

5) Quelles sont les 2-3 bénéfices inattendus que tu as obtenus ?

6) Que pourrais-tu dire à une personne qui hésite à travailler avec moi ?

4. Les erreurs à éviter

Une fois les témoignages clients récoltés, il est temps de les présenter sur ton site web.

Mais attentions. Il y a un point très important à prendre en compte.

Le témoignage client est là pour répondre aux questions / bocages de tes prospects.

Il n’est absolument pas là pour flatter ton égo !

 

Si je te dis ça, c’est pour t’expliquer qu’il y a un juste milieu à trouver, pour que les témoignages viennent enrichir ton site web et non l’alourdir.

Et pour cela voici certaines erreurs à éviter.

 

Les témoignages sont trop longs.

Que cela soit du texte ou une vidéo, un témoignage qui fait mouche est un témoignage simple, concis et impactant. Zéro blabla.

 

Tu as le droit de raccourcir un témoignage pour en extraire le plus important.

 

Les faux témoignages

Beaucoup de débutant sont tentés de faire des faux témoignages et laisse-moi te dire qu’un témoignage client bidon, ça se voit.

La semaine dernière, je suis tombé sur le site web d’une coach, elle avait écrit 3 témoignages bidons… et la photo client utilisée pour l’un des témoignages était la même, qu’elle avait utilisé en illustration sur sa page de vente.

Et c’était clairement une photo récupérée sur pixabay .

Résultat : elle vient de flinguer sa crédibilité pour de bon.

 

Il vaut mieux ne pas avoir de témoignage que des témoignages bidon.

 

La page de témoignage (ou livre d’or)

Cette page ne sert à rien, si ce n’est flatter ton égo.

Pourquoi ?

Aucun prospect ne va s’amuser à consulter les 28 témoignages que tu as mis en évidence sur cette page.

Surtout si chacun d’entre eux dure 20 minutes.

Enfin, cette page n’a aucun intérêt pour ton site web, ni pour le SEO.

 

Les témoignages clients, c’est la cerise sur le gâteau de ton site web.

Mais si tu nous fais un clafoutis …ton prospect risque de croire que “tu te la raconte un peu”.

 

La simplicité est de mise, vise la qualité plutôt que la quantité.

en cadeau votre formation vidéo !

"installer le site de votre entreprise"

La formation vidéo gratuite, comment installer le site de votre entreprise ?

Apprenez à installer, configurer et sécuriser votre site web sur WordPress.
En toute simplicité ! (même ma grand-mère à réussi)

Vos informations ne seront jamais divulguées ailleurs !

5. Comment exploiter les témoignages clients sur mon site web

Ok mais tu vas me dire “Lucile, j’ai demandé à 17 de mes clients de me faire des témoignages, où est-ce que je mets tout ça sur mon site web ?”

 

Dans un premier temps, fais le tri entre les témoignages standards et ceux concernant une de tes formations ou un de tes services.

 

Sur ta page d’accueil, je t’invite à mettre un carrousel de 4 témoignages écrits standards.

Cela permet d’amorcer la rencontre et faire comprendre à ton client ton expertise et ta personnalité.

 

Sur ta page de vente, il faudra partager 3 ou 4 témoignages vidéos propres à cette thématique et répondant à la transformation de ton offre.

 

Garde 1 ou 2 témoignages écrits sous le coude, pour les ajouter à la page de paiement de ta formation premium.

Ils serviront à lever les derniers freins à l’achat. 

 

Et c’est tout ….

 

Les autres témoignages pourront alimenter les réseaux sociaux, ta newsletter ou encore ton google my business.

 

En conclusion.

Les témoignages clients sont l’un des outils les plus puissants pour créer un vrai lien de confiance avec ton prospect.

Il est donc très important de les utiliser dans la stratégie de conversion de ton site web.

Mais ils doivent être crédibles, concis et percutants.

 

D'accord, pas d'accord ? Exprimez vous !


Ajoutez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *